Anything in here will be replaced on browsers that support the canvas element

De l'archive aux données massives
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Enjeux et perspectives en Humanités Numériques

Image not found

  

   Télécharger le programme au format PDF || Les lieux du Colloque   ||  Nous contacter || Les Orateurs

La numérisation du texte, de l’image, fixe ou non, du son, et l'existence de sources documentaires nativement numériques modifient radicalement la recherche aussi bien que l'enseignement dans les domaines des lettres, des arts, des langues et des sciences humaines. Où se trouve « la donnée » dans nos domaines ? Cette question simple, autrefois, appelait une réponse évidente: dans les églises, les musées, les bibliothèques, dans les manuscrits, les salles de cinéma et de théâtre, les performances. A l’heure où, grâce aux bases de données massives, se construisent de nouvelles représentations des objets documentaires, aussi bien dans le domaine de la muséographie, de l’historiographie, de la littérature ou de la linguistique que de la cartographie, de la géographie, de la reconstruction virtuelle ou de la représentation des savoirs anciens et du patrimoine, nous assistons à l’émergence d’une recherche qui questionne l’objet documentaire ainsi que la place des lieux d’information dans les espaces virtuels. En multipliant les sources d’information, en les rendant plus accessibles, en les délocalisant, la numérisation brouille les notions « d’original » ou « d’authentique » et multiplie les sources du témoignage et de l’enquête. Elle installe un nouveau rapport aux sciences basé sur la coopération et l’échange, faisant des marges disciplinaires le coeur de sa dynamique.

 

Une expression semble aujourd'hui résumer ce phénomène : ce sont les « humanités numériques ». Le terme est employé aujourd’hui pour désigner l’alliance du dispositif numérique et des « humanités » classiques, ou des « humanities » anglo-saxonnes, mais cette appellation elle-t-elle spécifique et pertinente ?

 

L'objet de ce colloque, co-organisé par l'Université Paris 13-Villetaneuse et l'Université Sorbonne-nouvelle-Paris 3, est de proposer une cartographie, voire une photographie, des pratiques numériques dans la recherche et l'enseignement de ces domaines : en quoi le numérique transforme-t-il notre approche de la recherche ? Quelles incidences la numérisation des corpus documentaires a-t-elle sur les questions que se pose le chercheur et sur les manières d'y répondre ? Y a-t-il de nouvelles méthodes qui apparaissent dans le travail du chercheur et de l'enseignant ? Sont-elles propres à chaque discipline ou traversent-elles les champs disciplinaires ? Comment les domaines disciplinaires se reconfigurent-ils dans ces usages du numérique ? Autant de questions que nous aborderons au cours des deux journées dans ce colloque pluridisciplinaire pour tenter de cerner les frontières des « humanités numériques ».

Porteurs du projet « Humanités Numériques » :
Xavier-Laurent Salvador, Fabrice Issac.

Porteur du projet « Humanités Numériques » pour l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3:  
Eve-Marie Rollinat Levasseur.

Comité organisateur : 
Xavier-Laurent Salvador, Fabrice Issac, Eve-Marie Rollinat Levasseur, Michel Bernard.

Comité scientifique : 
Elisabeth Belmas, Michel Bernard, Eve-Marie Rollinat Levasseur, Olivier Lumbroso, Fabrice Issac, Xavier-Laurent Salvador.

Comité d’organisation : 
Sylvain Chea, Gaëlle Doualan, Farid Djaïdja, Barbara Laborde,Valérie Schafer.

La liste des Participants

 

 

 

 

 

 

 

 


Site réalisé grâce à Isilex (http://www.isilex.fr)